Quelles sont les rivières les plus importantes à l’ouest de la France ?

 

L’ouest de la France regorge de rivières, ce qui confère à cette région un aspect particulièrement verdoyant. Si vous vous demandez quelles sont les rivières les plus importantes à l’ouest de la France, voici un petit tour d’horizon.

La Mayenne

Avec 202,3 km de longueur, la Mayenne fait partie des rivières les plus importantes situées à l’ouest de la France. Elle se situe à la fois dans deux régions : les Pays-de-la-Loire et la Basse-Normandie. Cette rivière est navigable sur une portion comprise entre Laval et la Loire. On la trouve notamment à proximité de la ville d’Angers.

L’Oust

L’Oust est une rivière de 145 kilomètres de long. Elle coule exclusivement en Bretagne et traverse les départements des Côtes-d’Armor, du Morbihan et de l’Ille-et-Vilaine. Son nom viendrait d’un mot gaulois, signifiant « grand cours d’eau ». L’Oust prend sa source dans les Côtes d’Armor.

La Jouanne

Cette rivière prend sa origine dans une ville du nom de Sainte-Gemmes-le-Robert,dans le département de la Mayenne. Elle est alimentée par 3 ruisseaux : celui du Rocher de Mézangers, de Saint-Christophe-du-Luat et le ruisseau de Deux-Évailles. La Jouanne, du long de ses 58,5 kilomètres, traverse 16 communes et 5 cantons.

L’Aff

Cette rivière de 66 kilomètres sert de frontière naturelle entre le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine. L’Aff prend sa source dans la forêt de Paimpont et rejoint une autre rivière, l’Oust, à la ville de Glénac. Son nom étrange possède une origine indéterminée.

La Colmont

Rivière abondante de l’ouest de la France, elle traverse 3 départements : la Manche, la Mayenne et l’Orne. Elle prend sa source à Fougerolles-du-Plessis, ville du nord-ouest de la Mayenne. Son niveau débit est très haut de décembre à avril, puis, diminue progressivement jusqu’à l’hiver suivant. Sa longueur totale est de 50,4 kilomètres.

L’Ernée

Rivière de 66,1 kilomètres de longueur, elle prend son origine dans le canton de Gorron. Si son niveau est très élevé durant la période hivernale, il baisse sensiblement durant la période estivale. L’Ernée traverse notamment les villes de Chailland et Andouillé, avant de se jeter dans une autre rivière : la Mayenne.

Si après avoir admiré l’ouest de la France, vous décidiez de vous rendre dans le sud-ouest du pays, ne manquez de visiter Bordeaux, à voir absolument pour son architecture, mais aussi ses vins et sa gastronomie. Lorsque vous réserverez une chambre d’hôtel à Bordeaux, optez pour un établissement situé en centre-ville tel que le Campanile Bordeaux, afin de faciliter vos déplacements.

 

 

photo par: tausend und eins, fotografie

Les 6 poissons d’eau douce les plus consommés

On estime à 15 000 le nombre total de types de poissons d’eau douce dans le monde. S’il est quasi impossible de les goûter tous, même une fois dans sa vie, il est envisageable cependant de connaître quelques-uns parmi eux, tout au moins ceux qui tombent souvent dans nos plats. En voici six d’entre eux.

Le rouget barbet

Avec sa couleur rouge vin, ce poisson très prisé, à la chair tendre, peut mesurer jusqu’à 35 cm. Généralement vendus en tas, les rougets barbets doivent être assaisonnés de préférence dans l’espace d’une journée. Ils peuvent toutefois se conserver sous une forme congelée.

freshwater fish

Le saumon

On estime que 21 kg de saumon sont consommés chaque minute à travers le monde. Ce poisson passe une partie de sa vie d’abord dans un fleuve, migre ensuite vers les mers avant de redescendre dans ses eaux natales. Avec une taille de 150 cm, il fait l’objet d’un intérêt culinaire soutenu partout dans le monde. Le Japon, les États-Unis et la Russie sont les plus importants pays producteurs de ce poisson.

La perche

C’est un poisson d’eau douce qui peut mesurer entre 25 et 50 cm. Avec un poids d’un demi-kilogramme, la perche a une chair maigre qu’il faut manipuler avec dextérité. D’une teneur pauvre en matières grasses, elle est munie d’arêtes légères. On devra traiter avec précaution ses deux nageoires dorsales aiguës.

Le sandre

Il offre la curiosité lexicale de porter invariablement les deux genres. On peut donc dire un sandre ou une sandre sans attirer sur soi les foudres de l’Académie française ! C’est un poisson assez proche de la perche. Mais sa taille peut atteindre, voire dépasser un mètre. Sa pêche fait l’objet de restriction à différents endroits du globe

La carpe

Au corps allongé et charnu, la carpe est parsemée d’écailles. Vivant dans les eaux peu profondes comme les lacs, elle nécessite un traitement particulier avant tout assaisonnement. Entretenue suivant une culture adaptée, la carpe peut peser entre 0,6 et 1 kg. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production mondiale de carpe a atteint 3,8 millions de tonnes en 2010.

Le brochet

Ce poisson est d’une voracité particulière. Une telle férocité de la part de ce poisson des eaux douces s’explique par la mâchoire singulière dont il est pourvu. En effet, on peut y dénombrer jusqu’à 700 dents. Avec une taille d’un mètre, le brochet existe sous cinq formes différentes dans le monde.

Vous n’avez peut-être aucune chance de découvrir un jour toutes les espèces de poisson d’eau douce, mais c’est intéressant d’en savoir plus sur les six brièvement présentés ici.

Photo par Jacqueline Poggi

5 villes du Québec traversées par une rivière

Le Québec est un territoire d’eaux qui compte plus de 4 500 rivières dont 50 sont reliées à une trentaine de bassins hydrographiques qui produisent plus de la moitié de l’électricité du Québec. Ces voies d’eau étaient aussi les seuls moyens de transport dans le passé. De nombreuses villes traduisent dans leur appellation la terre d’eaux.

Les cinq rivières énoncées ci-dessous sont situées aux quatre points cardinaux du Québec : la rivière Saint-Charles, la rivière l’Assomption, la rivière Saint- François, la rivière Mistassini et la rivière Saint-Maurice.

leatherback turtle

La ville de Québec est traversée par la rivière Saint-Charles. Cette rivière de faible importance, de par sa longueur de trente trois kilomètres, est avant tout une référence historique. Jacques Cartier, a passé son premier hiver canadien en bordure de cette rivière et Samuel de Champlain, y a bâti les premières maisons de la ville de Québec.

La ville de Joliette est traversée par la rivière L’Assomption longue de 200 km. Elle est localisée dans la région centrale du Québec, nommée Lanaudière située sur la rive nord du St Laurent entre la Mauricie et les Laurentides. Cette rivière est propice aux sports nautiques notamment le canoë, le kayak, la planche à voile, et la navigation de plaisance. L’aménagement d’une patinoire de 9 km de long en bordure de rivière fait la joie de tous les patineurs dans un cadre grandiose.

La ville de Sherbrooke située sur la rive sud du Saint-Laurent est traversée par la rivière St François. La rivière d’une longueur de 230 km, prend sa source dans les Appalaches. Les nombreuses espèces de poissons qui habitent la rivière suscitent joie et engouement pour les spécialistes de la pêche : un festival de pêche réputé se tient chaque année à Sherbrooke.

La ville de Dolbeau est traversée par la rivière Mistassini qui sillonne la forêt boréale sur près de 300 kilomètres. Elle prend sa source à la pointe est de la Baie James, à environ 80 km du lac Mistassini. C’est une rivière tantôt navigable depuis son embouchure jusqu’à la ville de Dolbeau, tantôt parsemée de rapides et de chutes. Ses eaux sont habitées par le maquereau bleu, le saumon de l’atlantique, la truite de mer, le méné jaune, le meunier noir et l’éperlan arc-en-ciel.

La ville de La Tuque est traversée par la rivière Saint-Maurice longue de 563 km. Cette rivière était fréquentée par les Amérindiens et tout comme la rivière Mistassini était la route privilégiée des religieux colonisateurs ainsi que des exploitants de traite des fourrures. La rivière compte environ 126 îles depuis son embouchure jusqu’au delta de Trois-Rivières. C’est la dernière rivière du Québec qui a pratiqué la drave en 1996. Selon le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs consulté en 2008, 42 espèces de poissons habitent les eaux de la Saint-Maurice.

Photo par Quinten Questel

Quelles sont les rivières les plus importantes au Québec ?

Les nombreuses rivières du Québec n’ont rien à envier au fleuve Saint-Laurent rendu célèbre dans le monde entier. Elles offrent, en effet, des voies de circulation et des ressources à tous ceux qui souhaitent les découvrir.

Avec ses 860 kilomètres de long, la rivière Grande était un lieu de prédisposition pour entretenir les fourrures. Cette rivière a connu plusieurs noms au cours des époques. Pendant des années, l’intervention de l’homme l’a contrainte à accepter d’autres rivières du pays pour créer un complexe hydraulique. Aujourd’hui, les protections de sa faune et de sa flore sont au cœur des débats.

river grande

Au centre ouest du Québec coule la rivière Nottaway. Elle crée les lacs de Soscumica et Dusaux. Identifiée dans les archives dès le XVII ème siècle, c’est une rivière qui a reçu beaucoup de navigateurs. Dernièrement, un aventurier a cru y laisser la vie, mais les environs naturels de la rivière lui ont permis de survivre à son périple.

Prenant sa source dans les Laurentides, la rivière des Outaouais connait des profondeurs importantes. Les passionnés de rafting apprécient cette rivière qui charme également par l’implantation de nombreuses îles dans son lit. Aux adeptes de la pêche la rivière propose des combats avec le tigre d’eau douce : le maskinongé.
Avec des courants très forts et de nombreux rapides, la rivière Moisie voit le jour dans le Labrador. Des pêcheurs de saumons viennent de très loin, en kayak, pour y trouver les meilleurs spécimens. La qualité de l’eau est exceptionnelle, et près de Fermont, elle y devient même potable.
Avec ses 170 kilomètres de voie navigable, la rivière Harricana porte bien son nom puisque l’étymologie pourrait signifier « voie fluviale ».

De son côté, la rivière Georges amène ses visiteurs vers des contrées sauvages puisqu’elle ne traverse qu’un seul village inuit. Bien sûr, des descentes en canot sont envisageables dans son cours, mais il faut être expérimenté et partir en groupe car beaucoup d’aventuriers y ont laissé la vie. Mais cette rivière offre l’avantage d’observer la nature au premier plan. Les ours et les caribous y évoluent en toute sérénité.

Photo par peupleloup

Copyright 2014 Riviere Vivante | Au bord d'une rivière tranquille · RSS Feed · Connexion

Business Theme by Organic Themes · WordPress Hosting

Organic Themes